PORTRAIT - AGATHE FACTORY

Mis à jour : avr. 23




PORTRAIT AGATHE FACTORY

Quarantenaire insulaire et créative, Valérie Alin est la fondatrice d'Agathe Factory, la marque de création de pièces uniques en laine, corde et teinture végétale. Passionnée de matière et de culture méditerranéenne, elle nous livre son travail à-travers une exposition chez Maison Gabriel, invitant littéralement au voyage.

- À mille lieues de son atelier et de l'exercice de style, l'exposition Agathe Factory x Maison Gabriel incarne en décor l'expression sensible de sa personnalité. Bienvenue dans son univers, refuge chamarré de ses affections artistiques et doux repaire de son goût pour la matière. Les murs bruts révèlent des traces de matière qui accrochent la lumière pour en sublimer noeuds et colliers. En vitrine, de grands rideaux de corde viennent parfaire ce décor d'une simplicité toute poétique. C'est dans cet écrin façonné avec simplicité que nous recevons Valérie Alin. Rencontre. -



Quel a été le point de départ de votre travail?

Le point de départ est lié à une rencontre ; celle entre la matière et mes mains, au toucher et aux sens. Je suis très sensible à la matière et me suis laissée guider. Aujourd'hui encore, elle guide mes choix créatifs et occupe une place fondamentale dans toutes mes réalisations.



Quel est le fil conducteur d'Agathe Factory? Je cherche beaucoup l'inspiration autour de moi, à l'extérieur pour nourrir un processus plus intérieur. De ce fait, je suis très influencée par tout ce qui m'entoure ; de mon environnement aux objets, aux formes, à la nature, tout ceci m'inspire beaucoup. J'ai également toujours été très intéressée par l'architecture, par des périodes telles que l'Art Déco et différents univers artistiques tels que Sheila Hicks, Caroline Saxby, Hiroko Takeda et plus localement pour la laine et les tapisseries de Catherine Polverelli. Pouvez-vous nous parler de vos dernières créations? Je souhaitais depuis longtemps pousser mon approche artistique encore plus loin en me dirigeant vers un univers plus contemporain. Je travaille notamment sur des formes simples et je joue davantage avec les couleurs. Cela me permet de fusionner avec mon expérience des teintures végétales que je réalise moi-même à base de végétaux dans mon travail. Je pense que la matière est fondamentale et que les matériaux utilisés véhiculent une énergie qui n'est pas la même avec des matériaux naturels et avec des matériaux transformés. Plus c'est transformé, moins on a accès à la matière. À terme, j'aimerai être totalement autonome dans la coloration de mes pièces. Mes dernières créations sont l'aboutissement de longs mois de recherche et de réflexion pour faire exprimer et cohabiter la laine et la corde ensemble. J'aime cette rencontre et cette sensibilité de la texture et de l'équilibre entre ces matières.


C'est la première fois que vous exposez, comment avez-vous appréhendé ce nouveau challenge?

C'est effectivement ma première exposition, le challenge était donc ambitieux. Ce qui était compliqué n'était pas vraiment de remplir l'espace mais résidait bien dans l'idée d'être confrontée en direct au regard des gens. C'est un exercice toujours délicat pour moi, mais je me soigne tout doucement. L'idée pour moi de disposer d'un tel espace d'expression était un rêve. J'y ai surtout vu l'occasion de m'exprimer et de laisser libre court à ma créativité. Mon objectif était d'explorer la culture qui entoure la Méditerranée pour en extraire l'expression artistique et la promouvoir dans une démarche contemporaine. Maison Gabriel est un espace qui offre beaucoup de possibilités pour les oeuvres de grande taille que je travaille. Son volume, ses lignes et ses murs bruts m'ont immédiatement parlé. D'ailleurs, je n'y croyais pas tellement cela me semblait fou! Finalement, cette exposition m'a enrichi car j'avais besoin de ces rencontres, de ces regards et ces ressentis. À la fois effrayant mais aussi très rassurant car, aujourd'hui, mon travail me paraît de plus en plus abouti.


Comment ce projet est-il né? Avez-vous eu carte blanche pour ce projet? Maison Gabriel m'a contacté au mois de novembre 2019 ; la boutique était alors encore en plein chantier. Jean-Marc et François m'ont présenté leur projet et nous avons longuement échangé sur nos parcours respectifs, nos envies,... Une très belle rencontre. Très vite, nous nous sommes rendus compte que nous avions des sensibilités artistiques communes. Leur projet était novateur, séduisant même, leurs personnalités, leur regard très touchant sur mes créations et ma démarche ; j'ai tout-de-suite eu envie de participer à leur aventure... Ils m'ont fait une confiance totale!

Mes pièces en laine faisant déjà partie de leur sélection en boutique, j'ai choisi de travailler la corde pour l'exposition. D'ailleurs, j'ai vraiment pensé exposition et pas vente. Mon intention était réellement de faire découvrir mon travail, mon identité créative, les matières et ouvrir le champ des possibles aux visiteurs. Il s'agit là d'un projet plus personnel, que les clients puissent voir et toucher la matière. À-travers cette exposition, j'ai voulu surprendre en faisant découvrir une approche plus différente, un nouvel univers d'Agathe Factory. J'espère que le challenge est un peu réussi.



Qu'aimez-vous particulièrement dans cette exposition?

Humainement, les rencontres et les échanges, l'intérêt que l'on porte à mon travail. Plus personnellement de voir le chemin parcouru et l'enthousiasme pour mes nouvelles pièces, colliers, noeuds (que j'appellerai "spaghetti" colorés car je n'ai pas encore trouvé de nom) qui me tiennent particulièrement à coeur. Il est certain que je sortirai de ce lieu enrichie humainement et pleine d'énergie pour mon avenir créatif. Peut-être même un peu plus forte et confiante, je ne sais pas trop... Une chose est sure : je suis ravie de retrouver la liberté avec eux et j'ai hâte de vous retrouver dans cet espace si chaleureux.


Suivez toute l'actualité d'Agathe Factory sur Instagram

@agathefactory



Maison Gabriel Avril 2020



L'exposition Agathe Factory x Maison Gabriel

jouera les prolongations... MAISON GABRIEL 50, COURS NAPOLÉON, AJACCIO






© Crédits photos : Petra Stevcikova - Dona Ferentes - Agathe Factory Texte : Maison Gabriel

NOUS CONTACTER

ACTUS

NOUS TROUVER

Sur Instagram

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ

dès maintenant

50, cours NAPOLÉON

20000 AJACCIO, CORSE, FR

04 95 26 78 69

© 2020 - MAISON GABRIEL AJACCIO